logo piscine advisor

CHauffage piscine hors sol : toutes les solutions

Nous vous livrons tous les modes de chauffage disponibles pour les piscines hors sol : les solutions solaires (dôme, panneau) et les solutions électriques (réchauffeur, pompe à chaleur). Nous vous aidons à vous faire un avis afin que vous puissiez choisir comment chauffer votre piscine sans vous ruiner. 

logo piscine advisor

En bref

  • Il existe des solutions de chauffage pour piscine qui vous permettront soit d'augmenter la température de l'eau au cours de l'été et/ou de prolonger la saison de baignade
  • Il existe quatre moyens principaux de chauffer votre piscine hors sol : les dômes solaires, les panneaux solaires, les réchauffeurs électriques et les pompes à chaleur
  • C'est surtout le climat de votre région et vos habitudes d'utilisation de votre piscine qui déterminera l'intérêt d'un mode de chauffage particulier
logo piscine advisor
118,79€
in stock
2 new from 91,00€
Amazon.fr
Free shipping
85,00€
in stock
2 new from 85,00€
Amazon.fr
199,00€
in stock
4 new from 179,00€
Amazon.fr
86,43€
in stock
4 new from 86,43€
Amazon.fr
92,90€
out of stock
1 new from 92,90€
Amazon.fr
99,00€
in stock
9 new from 82,90€
2 used from 89,04€
Amazon.fr
Free shipping
275,00€
in stock
4 new from 275,00€
Amazon.fr
507,57€
in stock
2 new from 499,63€
Amazon.fr
Last updated on décembre 9, 2018 6:34
logo piscine advisor

Pourquoi chauffer l'eau de sa pisicine ?

Nous rêvons tous de pouvoir profiter des joies de la baignade tout au long de l’année. Malheureusement (en France métropolitaine du moins), il est bien compliqué de profiter pleinement de sa piscine au-delà de la saison comprise entre mai et septembre.

Chacun a ses préférences quant à la température idéale de l’eau de piscine. Certains la préfèrent fraîche pour le côté vivifiant, d’autres oseront à peine tremper leur doigt de pied dans une eau dont la température est inférieure à 28 °C…

Toujours est-il que souvent en début ou fin de saison (dès mars-avril et jusqu’à octobre-novembre), l’ensoleillement peut être bien présent et les températures extérieures peuvent être compatibles avec la baignade.

Malheureusement le temps est assez changeant au printemps et à l’automne. Cela laisse généralement trop peu de temps pour que l’eau de la piscine puisse accumuler suffisamment de calories pour permettre la baignade.

La bâche à bulles permet effectivement de la baisse de la température du bassin, mais encore faut-il que celle-ci soit déjà suffisamment élevée.

Pour cela, votre piscine a besoin d’un petit coup de pouce pour atteindre la température suffisante pour que vous puissiez vous y baigner. La solution est alors d’intervenir pour introduire une source de chaleur qui viendra ajouter les calories manquantes.

Chauffer sa piscine revient alors à étendre la saison de baignade de 5 mois en moyenne en France métropolitaine à 9 mois environ.

Sachons raison garder

N’espérez cependant pas pouvoir vous baigner en plein mois de janvier, lorsqu’il gèle à pierre fendre. À moins d’être prêt à payer un prix prohibitif ou de construire une structure isolée autour de votre piscine hors sol

Par ailleurs vous y gagnerez en praticité : avec cette aide, vous bénéficierez d’une montée en température rapide ! Pratique si vous faites votre programme au jour le jour ou pour les locations de vacance, avant que les clients n’arrivent.

Enfin, si votre région souffre d’un « été pourri », le chauffage (non solaire du moins) vous permettra de rattraper le coup !

En bref, le chauffage pour piscine hors sol n’est pas réservé qu’aux frileux : il permet de prolonger la saison de baignade et d’apporter un confort supplémentaire.

logo piscine advisor

Déterminez vos objectifs pour choisir le meilleur mode de chauffage

Afin de déterminer si vous avez réellement besoin d’un chauffage piscine hors sol, nous vous recommandons tout d’abord de réfléchir à plusieurs éléments :

  • Les contraintes de la météo : la météo de votre région est assez changeante au cours de la belle saison ? Voulez-vous vraiment prolonger la période pendant laquelle vous pouvez profiter de votre piscine ?
  • Votre niveau de confort souhaité : voulez-vous seulement garder la température du bassin à un niveau minimum pour lutter contre les déperditions ou bien le réchauffer afin de vous baigner en octobre comme au milieu de l’été ?
  • Voulez-vous une solution simple ou perfectionnée : bien qu’aucune solution ne soit vraiment très compliquée à mettre en place, certaines sont très simples, peu chères, mais possèdent des inconvénients qu’auront des systèmes plus chers et plus perfectionnés

Par ailleurs, différents motifs peuvent rentrer en ligne de compte :

  • Le budget : certaines solutions peuvent s’avérer coûteuses à l’achat et nécessiteront parfois un amortissement sur plusieurs années. Si vous n’êtes pas certain d’avoir une piscine dans 4 ans (déménagement, vieillissement de la piscine), quel intérêt d’acheter une pompe à chaleur ?
  • L’implication : êtes-vous prêt — par exemple — à grimper sur le toit de l’abri de jardin pour optimiser le rendement de votre chauffage solaire pour piscine, effectuer le raccordement, etc. si vous n’utilisez votre piscine que ponctuellement ?
  • Les connaissances en bricolage : certaines installations méritent un petit effort de conception en amont et/ou un peu de connaissances en électricité, etc. Si vous paniquez rien qu’à l’idée d’emboîter deux bouts de tuyaux, ne vous inquiétez pas, il y a des solutions pour vous

Par ailleurs, sachez qu’installer un chauffage pour piscine demande un surcroît de débit de la part de votre pompe de filtration. Si celle que vous possédez actuellement est poussive, nous ne pouvons que vous encourager à jeter un coup d’œil aux modèles plus puissants. Tout dépendra du volume d’eau à chauffer, de l’éloignement du système de chauffage, de la dénivellation…

Une fois que vous aurez un peu réfléchi sur ces points, vient alors le moment de prendre en compte les contraintes qui pourront peser en faveur d’une source d’énergie ou d’une autre.

Vous en avez actuellement deux sur le marché (nous laisserons le chauffage au gaz de côté dans cet article) :

  • L’énergie solaire : la solution économique (énergie gratuite) et écologique (énergie naturelle), mais parfois imprévisible
  • L’électricité : la solution la plus rapide et flexible, mais qui aura nécessairement un impact sur votre facture d’électricité

Adaptez-vous au climat local

Si vous habitez sur le littoral de la côte de Granit Rose en Bretagne, où le temps est assez changeant, l’énergie solaire risque ne pas vraiment efficace. Au contraire, si vous vivez dans la campagne environnant Aix-en-Provence, l’électricité ne fera pas vraiment sens.

Le niveau d'irradiation en France

carte irradiation france pour chauffage solaire piscine hors sol

Cliquez sur l'image pour obtenir la carte en haute résolution

La carte ci-dessus vous présente le niveau d'irradiation solaire moyen annuel pour la période 1994-2016. Cette irradiation joue pour beaucoup dans le réchauffement des objets au sol (que ce soit votre piscine, les panneaux solaires ou votre éventuelle calvitie).

Si vous voulez pousser un peu plus sur l'aspect scientifique de la chose, nous vous recommandons la lecture de cette étude sur l'irradiation solaire.

Piscine Advisor a dressé pour vous une liste des profils et quel type de chauffage piscine choisir pour chacun d’entre eux :

Objectif

Type de chauffage recommandé

Région peu ensoleillée

Région

 ensoleillée

Chauffer rapidement et ponctuellement

Réchauffeur électrique

Réchauffeur électrique

Garder la température à un certain niveau pendant la belle saison

Pompe à chaleur

Pompe à chaleur

Panneaux solaires

Avoir un chauffage d'appoint pendant la belle saison

Dôme solaire

Panneau solaire

Réchauffeur électrique

Dôme solaire

Panneau solaire

Prolonger la saison de baignade

Pompe à chaleur

Panneau solaire

Dôme solaire

Pompe à chaleur

Dépenser le moins possible

Dôme solaire

Chauffer écolo

Dôme solaire

Panneau solaire

Faire simple sans investir

Réchauffeur électrique

Dôme solaire

Confort d'utilisation

Pompe à chaleur

Ces conseils sont évidemment à adapter au cas par cas.

logo piscine advisor

Les solutions disponibles

Peu importe votre décision d’acheter ou non un système de chauffage pour piscine hors sol ; nous vous recommandons dans tous les cas de prendre une bâche à bulles (ou couverture thermique), qui offre déjà une bonne aide pour conserver la chaleur déjà présente de votre bassin.

Si vous devez retenir une chose, c’est que réchauffer de l’eau demande de l’énergie. Cela paraît bête, mais beaucoup de personnes semblent l’oublier.

L’énergie solaire est certes gratuite, mais c’est le soleil qui décide de si votre chauffage naturel sera performant, pas vous. A contrario, dans le cas des solutions électriques, c’est vous qui devrez adopter la stratégie afin d’obtenir le meilleur rendement.

Enfin, n’oubliez pas que chauffer des (dizaines de) milliers de litres d’eau demande du temps ! N’espérez pas avoir de l’eau bouillante à la sortie du tuyau comme lorsque vous prenez votre douche.

Réchauffer une piscine demande du temps et la totalité de l’eau du bassin devra passer et repasser par votre système de chauffage pour piscine avant que vous ne ressentiez une réelle augmentation de la température.

Des performances annoncées peu réalistes

Nous sommes dubitatifs sur les performances généralement indiquées par les fabricants ou revendeurs. Celles-ci correspondent (comme souvent) à une utilisation dans des conditions optimales, rarement (jamais ?) atteignables dans la réalité.

Même en retranchant 30 à 50 % des performances annoncées (ex. : permet de chauffer des piscines jusqu’à XX m3), vous devrez toujours tenir compte du niveau d’ensoleillement dont vous bénéficiez localement.

Toutes les solutions listées ci-dessous peuvent être utilisées pour chauffer votre piscine hors sol ou enterrée (les solutions électriques proposées ici sont davantage destinées aux piscines hors sol, qui demandent moins de puissance – nous avons volontairement laissé de côté l’échangeur thermique).

Bonne nouvelle : vous pouvez très bien opter pour une solution hybride, en montant en série un dôme solaire et un réchauffeur électrique, ou une pompe à chaleur et deux panneaux solaires… Vous pourrez utiliser la solution électrique pour booster temporairement la température et la solution solaire pour la maintenir à un certain niveau.

Ordre de branchement

Quelque soit le mode de chauffage pour lequel vous opterez, celui-ci devra toujours être placé en troisième position, après la pompe puis le filtre.

ordre branchement chauffage piscine

Si vous traitez l'eau au sel, placez toujours l'écostérilisateur à la suite du chauffage.

dome solaire pour le chauffage de piscines hors sol

Le dôme solaire

Le dôme solaire est la solution de chauffage pour piscine la moins chère sur le marché (prix compris entre 60 et 250 € environ). Il offre une solution simple à mettre en œuvre et « écologique ». Vous êtes cependant dépendant de la météo et ses capacités sont bien moindres que les solutions électriques.

Vous pouvez espérer que votre dôme dure en moyenne plusieurs saisons, dans des conditions d’utilisation normales.

L'avis de Piscine Advisor

On vous recommande le dôme solaire :

  • Pour pousser un peu plus haut la température du bassin pendant l’été
  • Si vous possédez une petite piscine (disons moins de 7 m3 si vous adoptez un petit dôme, ce qui correspond environ à une piscine Intex tubulaire ronde de 3,66 m x 0,91 m de hauteur par exemple). Au-delà vous devrez monter plusieurs modèles en série pour espérer chauffer
  • Pour éviter d’avoir à bricoler un chauffage piscine hors sol par vous-même tout en restant dans le budget
  • Pour utiliser une énergie inépuisable (à défaut d’être totalement écolo ; nous avons un léger doute sur l’empreinte écologique des plastiques utilisés dans ce type de produit…)
  • Si vous avez un petit jardin et que rien ne doit dépasser : le dôme sait se faire discret grâce à sa petite taille

Passez votre chemin si :

  • Vous voulez chauffer rapidement votre piscine
  • Vous avez une piscine moyenne ou grande (au-delà de deux dômes montés en série, les panneaux solaires peuvent être moins chers selon les cas)
  • Vous habitez dans une région peu ensoleillée ou au temps très changeant
Fonctionnement

Le dôme solaire reçoit l’eau du filtre, la fait cheminer à travers un tuyau spiralé sous un dôme en plexiglas ou polycarbone. Ce dernier cause un effet de serre, qui réchauffe l’eau contenue dans le tuyau. Cette eau, après avoir gagné quelques degrés, est renvoyée dans le bassin.

Le montage, le raccordement est généralement très simple. Vous pouvez les monter en série si vous possédez une piscine de taille moyenne ou si vous souhaitez gagner en efficacité. Un kit by pass est parfois inclus, lorsque chauffer n’est pas nécessaire ou que vous souhaitez utiliser la puissance de votre pompe pour l’aspirateur de piscine.

Son encombrement est faible (moins d’un mètre de côté généralement) et son poids limité. Vous pourrez aisément le manipuler afin de le placer à endroit ensoleillé lorsque votre pompe sera en marche.

Les trucs à savoir
  • Attention à ce que les enfants n’essayent pas de monter sur le dôme en plexiglas : il peut être très chaud et peut céder sous leur poids
  • Mettez le dôme à sa position définitive avant de le brancher. Cela vous évitera d’avoir à jongler avec tuyaux et il sera moins lourd
  • N’oubliez pas que si vous comptez place le dôme en hauteur par rapport à la pompe, cette dernière devra être suffisamment puissance pour lui faire parvenir l’eau efficacement
  • A contrario, si votre pompe est trop puissante, l’eau circulera plus rapidement dans le dôme, donc aura moins de temps pour y accumuler de la chaleur. Vous pouvez y remédier en jouant sur l’ouverture de la vanne du by-pass
  • On recommande une orientation à 30° face au sud afin d’augmenter son efficacité.
  • Évitez de garder le dôme en plein soleil lorsqu’il est vide. Couvrez-le ou déplacez-le dans un coin ombragé
  • Si vous utilisez plus de 3 dômes, préférez le montage en parallèle plutôt qu’en série
  • N’oubliez pas d’effectuer une vidange avant l’hivernage pour éviter le gel (mieux vaut tout de même le rentrer pour l’hiver)
  • Pas d’inquiétude si votre dôme possède des tuyaux de 32 mm de diamètre et que votre piscine possède des tuyaux de 38 mm. Des adaptateurs sont généralement inclus dans le kit.
  • Les meilleurs dômes solaires

    Dôme solaire pour petite piscine

    Ce petit modèle est l’un des moins chers du marché et aussi un des plus petits (57 cm de côté). Malgré cela il parvient à chauffer correctement les petites piscines de moins de 7 m3.

    Ses raccords sont en 38 mm de diamètre, mais il est livré avec un adaptateur 32 mm. Il est possible de le monter en série.

     On regrette cependant que le kit ne contienne pas de tuyau. Vous devrez en un acheter un à part pour relier le dôme à la piscine.

    Dôme solaire pour piscine moyenne

    VidaXL propose avec ce dôme un modèle de taille moyenne (71,5 cm de côté). Si vous possédez une piscine hors sol de moins de 10 m3, vous pouvez tenter l’expérience.

    Bon point, le kit inclus tout le nécessaire pour faire les raccords, que ce soit adaptateur 32/38 mm, un raccord en té, des colliers de serrage, etc.

    Dôme solaire pour piscine moyenne-grande

    Ce dôme est le plus cher de notre sélection, mais vous pourrez espérer chauffer correctement une piscine de 15 m3 environ.

    Vous aurez toujours la possibilité d’en coupler plusieurs ensemble, à vous de calculer la rentabilité de l’opération.

    Il faut dire que c’est le plus gros modèle, celui-ci fait 113 x 75 cm. Il dispose de raccords en 32 mm (attention, pas d’adaptateur 38 mm inclus).

    panneau solaires pour piscine

    Panneaux solaires pour piscine

    Les panneaux solaires pour piscine (thermiques, nous ne parlons pas des panneaux photovoltaïques) sont une source de chauffage plus efficace que les dômes, pour un coût proportionnellement inférieur.

    Sa durabilité est généralement excellente (une ou deux décennies), ce qui vous laissera largement le temps d’amortir votre achat.

    Cependant, vous serez toujours dépendant de l’ensoleillement et son installation nécessite beaucoup d’espace.

    Choisir l'emplacement de ses panneaux

    Si vous comptez l’installer sur une toiture, renseignez-vous d’abord sur les règles d’urbanisme en usage dans votre commune ou copropriété.

    L’installation au niveau du sol ne nécessite aucune autorisation bien sûr, mais votre panneau thermique risque alors d’être exposé aux griffes d’animaux, aux piétinements d’enfants, aux lames de la tondeuse, etc. Sans compter que l’herbe en dessous risque de cuire.

    L'avis de Piscine Advisor

    On vous recommande le panneau solaire :

    • Pour pousser un peu plus haut la température du bassin pendant l’été et prolonger la saison de baignade dans les régions ensoleillées
    • Pour chauffer une piscine hors sol petite ou moyenne. Si vous achetez un panneau de 6 m de long, vous pourrez espérer chauffer 15 m3 d’eau (corresponds à une piscine tubulaire ronde de 5,49 m de diamètre sur 1,22 m de hauteur)
    • Si vous cherchez un chauffage solaire pour piscine qui dure longtemps
    • Si vous souhaitez un chauffage écologique

    Passez votre chemin si :

    • Vous n’avez que très peu d’espace disponible dans votre jardin ou que vous n’avez pas le droit d’installer des panneaux sur une toiture
    • N’êtes pas bricoleur pour un sou : vous pourrez bien sûr toujours laisser les panneaux au sol, mais vous aurez besoin de bricoler un peu si vous compter les fixer en hauteur
    • Avez un budget très serré : même si cette solution de chauffage est plus rentable à terme que les dômes, elle nécessite un investissement initial supérieur
    Fonctionnement

    On distingue deux types de panneaux solaires thermiques, mais dans l’ensemble leur fonctionnement reste similaire à celui d’un dôme :

    • Les panneaux solaires souples (aussi parfois appelés tapis solaires ou nattes) : ils sont fabriqués la plupart du temps en plastique ou caoutchouc flexible (traité anti-UV) qui emmagasine la chaleur
    • Les panneaux solaires rigides vitrés : ils se composent d’un panneau contenant des tubes en cuivre et places sous une vitre en polycarbone qui provoque un effet de serre. L’utilisation de ces matériaux fait qu’ils sont plus chers

    Il existe encore d’autres systèmes plus perfectionnés encore (tubes, etc.), mais qui sortent du cadre de cet article.

    Dans tous les cas, l’eau provenant du filtre circule dans les tuyaux chauffés par l’énergie solaire et est ensuite renvoyée dans le bassin.

    Le montage, le raccordement est simple et rapide à effectuer. Il est possible de monter les tapis solaires en série si vous possédez une grande piscine. On vous recommande de faire un by pass, vous pourrez alors isoler le chauffage lorsqu’il n’est plus nécessaire.

    Si vous comptez laisser votre panneau solaire au sol, très bien, vous en avez fini ! Pensez tout de même à le placer à un endroit continuellement ensoleillé et veillez à l’incliner face au sud à un angle d’environ 30° pour que vous puissiez profiter au maximum des rayons solaires.

    Si vous comptez l’installer sur une toiture, sachez que les panneaux sont rarement fournis avec une structure (souvent en aluminium) permettant de les fixer. Vous devrez bricoler vous-même une fixation en tenant compte des caractéristiques du support. L’essentiel est que le panneau ne puisse pas être emporté pas un group coup de vent et qu’il soit bien exposé en permanence.

    Les trucs à savoir
  • Si incliné, le tapis solaire s’installe avec les cannelures orientées à la verticale pour les saletés ne s’accumulent pas
  • Si vous laissez les panneaux sur le sol, veillez à ce que personne ne marche dessus
  • N’oubliez pas d’effectuer la vidange avant l’hivernage afin d’éviter le gel
  • Placer votre panneau en hauteur va demander un effort supplémentaire à votre pompe : vérifiez qu’elle dispose d’un débit suffisant
  • Attention aux déperditions de chaleur si l’eau chaude doit parcourir une certaine distance pour rejoindre la piscine
  • Les meilleurs panneaux solaires pour piscine

    Panneau solaire flexible

    A vrai dire, vu la simplicité et la solidité des panneaux solaires de grande taille, il est difficile d’en trouver de très mauvais. Ce modèle de chez VidaXL remplit parfaitement sa tâche. Il mesure 6,20 m sur 0,75 et est flexible.

    Il est capable de chauffer une piscine seul une piscine de 15 m3 sans gros problème et vous pourrez le monter en série si nécessaire.

    Oubliez les petits tapis solaires

    Nous ne conseillons pas l’achat des petits tapis solaires comme ceux proposés par les fabricants de piscines hors sol. Si leurs prix ne représentent que le tiers ou la moitié du prix d’un panneau solaire flexible, malheureusement les performances et la durabilité sont elles aussi bien moins élevées.

    Panneau solaire pour piscine rigide

    Ce modèle vitré offre une belle finition et est incurvé afin de maximiser l’exposition aux rayons du soleil. Il dispose par ailleurs de pieds réglables afin que vous puissiez modifier l’inclinaison.

    Son coût est supérieur à celui du panneau flexible ci-dessus, mais sa capacité à réchauffer l’eau est équivalente pour une surface beaucoup plus restreinte. Vous pouvez lui aussi le monter en série si vous le désirez.

    Réchauffeurs électriques

    Les réchauffeurs électriques permettent de se passer du soleil et sont destinés à… chauffer plutôt que de chauffer une piscine.

    C’est une solution relativement économique à l’achat (entre 80 et 250 € pour un réchauffeur de 3 kW), mais qui risque de gonfler votre facture d’électricité si vous souhaitez vous en servir plus que comme aide ponctuelle.

    En effet, son coefficient de performance (COP) est mauvais : pour restituer 1 kW d’énergie à l’eau il consomme 1 kW d’électricité. Si vous ne l’enclenchez que lorsque l’eau redescend sous un certain niveau pour quelques heures, vous pourrez maîtriser les coûts.

    Oubliez les pratiques du genre « l’eau est à 20 °C, les enfants vont se baigner vers 16h, j’allume une heure et demie avant, ça devrait suffire ». Certes le réchauffeur est plus rapide qu’un panneau solaire, mais de là à croire que serait une sorte de bouilloire, non. Il faut prendre en compte l’inertie thermique. On ne chauffe pas 10 m3 comme on chauffe l’eau du thé.

    Une mauvaise utilisation peut vous coûter cher

    Exemple : vous retrouvez l’eau de votre piscine (4,57 m de diamètres, 1,22 m de hauteur, 10,5 m3) à 16 °C le matin (disons que vous n’utilisez pas de bâche à bulle), car les nuits sont fraîches.

    Vous devez utiliser votre réchauffeur d’une puissance de 3 kWh pour faire remonter la température à 28 °C.

    Il faut 1,162 kWh pour faire grimper la température de 1 °C pour 1 m3 d’eau. Votre piscine contient 10,5 m3. Pour que toute l’eau du bassin grimpe de 1 °C vous devrez consommer 1,162 kWh x 10,5 = 12,2 kWh.

    Avec votre réchauffeur cela vous demandera 12,2 kW/3 kWh = 4 heures.

    Sachant que votre but est de gagner 16 °C de plus vous aurez besoin de 12,2 kWh x 16 = 195,2 kW, soit 28,6 € (avec un tarif EDF au kW de 0.1467 €). On comprend vite que l’opération est éventuellement acceptable lorsqu’on lance la piscine pour la première fois au printemps. Mais pas au quotidien.

    Si vous répétez l’opération tous les jours, vous terminerez le mois avec une facture d’électricité de plusieurs centaines d’euros ! Au contraire, si vous utilisez le réchauffeur électrique ponctuellement pour booster votre piscine de temps en temps de 5 °C (une bâche à bulles vous aidera à y parvenir), le rapport coût/praticité devient bien meilleur.

    L'avis de Piscine Advisor

    On vous recommande les réchauffeurs électriques :

    • Si vous habitez dans une région où le soleil est parfois capricieux
    • Si vous souhaitez étendre la saison de baignade
    • Si vous recherchez une solution électrique avec une installation simple
    • Si vous cherchez une solution qui sait se faire très discrète tant par la taille que par le bruit généré
    • Si vous avez souvent besoin de réchauffer votre piscine dans un court délai
    • Si vous avez un peu réfléchi à comment vous comptez utiliser le réchauffeur
    • Si vous travaillez pour EDF et que vous avez la flemme d’hiverner votre piscine, du coup vous décidez de la maintenir votre eau à 30 °C tout l’hiver

    Passez votre chemin :

    • Si vos fins de mois sont difficiles, mais que vous vous obstinez à vous baigner dans une eau à 32 °C début janvier
    •  Si votre alimentation électrique n’est pas aux normes ou n’est pas dimensionnée pour fournir suffisamment de puissance à l’appareil (demandez conseil à quelqu’un de qualifié avant de vous brancher)
    • Votre piscine est très loin d’une prise de courant
    Fonctionnement

    Le réchauffeur de piscine vient comme les autres solutions se placer en aval du filtre. L’eau qui lui est transmise entre en contact avec une résistance chauffée par l’énergie électrique. Elle récupère au passage la chaleur et va ensuite se déverser dans la piscine.

    La puissance minimum proposée est général de 3 kW, ce qui est suffisant pour une piscine hors sol de taille moyenne. Vous trouverez des produits adaptés pour les piscines de volume bien plus important, ce qui nécessitera souvent que vous vous assuriez que votre installation électrique puisse satisfaire cette consommation supplémentaire.

    Le raccordement, à l'image des solutions de chauffage pour piscine précédentes, est très vite fait et très simple.

    Comme dans le cas des autres systèmes de chauffage pour piscine, un système de by-pass sera nécessaire. Les kits en vente fournissent souvent le nécessaire, vérifiez cependant le format des raccords.

    Les trucs à savoir
  • Si vous traitez au sel ou au brome, vérifiez que le réchauffeur électrique l’accepte
  • On recommande de ne pas utiliser de rallonge. Si vous devez absolument en utiliser une, prenez au minimum du 2,5 mm2 pour 3 kW pour moins de 50 mètres (prenez conseil si nécessaire)
  • Allumez toujours le filtre puis le chauffage électrique pour piscine
  • Si votre fil électrique traverse le jardin, attention à ne pas passer la tondeuse dessus !
  • Pensez à laver votre filtre régulièrement afin de ne pas perdre de débit en aval
  • Conservez toujours votre réchauffeur à l’abri des éclaboussures de la piscine
  • Coupez tout avant la baignade
  • Si le temps est chaud et constant sur plusieurs jours lors de la sortie d’hivernage, nous vous conseillons de laisser chauffer naturellement votre piscine avec juste une bâche à bulles. Une fois que vous voyez que la température alors vous pourrez utiliser l’aide du réchauffeur pour piscine. La durée dépendra bien évidemment du volume d’eau, mais si vous devez gagner une dizaine de degrés, vous devrez certainement le laisser tourner plusieurs dizaines d’heures
  • Les meilleurs réchauffeurs électriques pour piscine

    Le petit réchauffeur basique

    Ce petit réchauffeur Intex 3 kW fait ce qu’on lui demande pour un tarif tout à fait correct. Il sera efficace pour les piscines hors sol de taille moyenne (jusqu’à une dizaine de m3 environ au nord de la Loire).

    Vous pourrez l’utiliser avec les autres marques (Bestway, Jilong, etc.) sans problème. Ses raccords sont en 32 mm. Attention, ce kit ne contient rien pour faire un by-pass, mais il est tout à fait possible de laisser le réchauffeur éteint, cela aura un impact très faible sur le refoulement.

    Le réchauffeur de haute qualité

    Ce modèle est un réchauffeur de qualité supérieure produit par Elecro. Il existe chez cette excellente marque britannique divers niveaux de puissance (6, 9 kW), qui seront plus adaptés aux piscines hors sol de grande taille.

    Ce produit est fait pour durer. Il peut être fixé au mur si nécessaire et est doté d’un thermostat qui vous simplifiera grandement les choses. Bref c’est un outil bien sécurisé et fiable qui vous accompagnera pendant de nombreuses années.

    pompe a chaleur piscine hors sol

    Pompes à chaleur

    La pompe à chaleur (PAC) conjugue le meilleur des deux mondes : elle permet de s’affranchir en grande partie des contraintes imposées par la météo tout en utilisant l’énergie présente naturellement autour de nous.

    À l’opposé du réchauffeur, la PAC est plus onéreuse à l’achat, mais bien plus économe à l’usage. Elle sera généralement 3 ou 4 fois plus économe en énergie qu’un réchauffeur.

    Elle sera aussi plus lente à atteindre la température désirée. En fait, la PAC excelle dans un domaine : maintenir la température de l’eau à la température souhaitée tout en étant économe indépendante de l’ensoleillement.

    Même les piscines hors sol peuvent profiter de la PAC

    On s’imagine souvent que ce mode de chauffage est uniquement réservé pour les piscines enterrées de grande taille. Que nenni ! Vous pouvez tout à fait utiliser une pompe à chaleur avec votre piscine hors sol (voir notre sélection des meilleurs modèles ci-dessous).

    Que vous possédiez une piscine tubulaire ou autoportée, qu’elle soit de marque Intex, Bestway, Jilong, etc., aucun problème. Il n’y a aucun obstacle technique et l’installation se fait très facilement pour les modèles plug & play).

    Chez Piscine Advisor, nous considérons que la pompe à chaleur est la seule solution vraiment viable si vous souhaitez prolonger réellement votre saison de baignade, quel que soit le climat auquel vous êtes soumis.

    Cependant, comme son prix d’achat est supérieur à toutes les autres solutions, cette solution est à réserver aux propriétaires de piscines hors de taille moyenne+ ou grandes (il existe éventuellement un modèle assez abordable qui pourra faire l’affaire pour les piscines hors sol petites et moyennes).

    Enfin l’installation des modèles destinés aux piscines hors sol n’est pas très compliquée. Vous devrez surtout sélectionner avec soin l’emplacement qui doit respecter certains critères et surtout qui causera le moins de nuisances sonores.

    L'avis de Piscine Advisor

    On vous recommande la pompe à chaleur :

    • Si vous souhaitez allonger votre saison de nage tout en ménageant votre facture d’électricité
    • Si vous recherchez une installation qui dure
    • Si vous souhaitez automatiser en grande partie la gestion de la température de votre piscine
    • Si vous avez de l’espace disponible

    Passez votre chemin si :

    • Vous ne pouvez pas vous permettre l’investissement initial
    • Vous ne voulez pas vous embêter avec l’installation (si vous avez une piscine enterrée)
    • Vous souhaitez une solution totalement silencieuse
    • Votre espace disponible est exigu
    Fonctionnement

    La pompe à chaleur, comme son nom l’indique va capter la chaleur (calories) présentes dans l’air ambiant pour la restituer. Une fois aspiré, l’air est transformé en gaz grâce à un fluide frigorigène. Ce gaz est ensuite chauffé grâce à une mise sous pression. Lorsque le gaz repasse à l’état liquide, il libère la chaleur qu’il a capturée.

    Voici une petite vidéo vous permettant de comprendre visuellement son principe de fonctionnement.

    Comme les autres types de chauffages pour piscine, la pompe à chaleur est à installer après le filtre (elle ne fonctionnera d’ailleurs que lorsque ce dernier sera en marche) et nécessite l’installation d’un by-pass.

    Enfin l’installation nécessitera de prévoir un espace suffisant (qui dépendra de la puissance de votre modèle) autour de la PAC afin qu’elle puisse collecter correctement l’air ambiant.

    Les trucs à savoir
  • Installez votre PAC sur un support stable
  • La majorité des modèles sont conçus pour supporter les rigueurs de l’hiver (vous aurez la possibilité de la recouvrir d’une bâche de protection)
  • Certains modèles sont plus silencieux que d’autres. Pensez au voisinage
  • Si vous remarquez une flaque d’eau sous votre PAC, c’est normal : elle produit de la condensation
  • Suivez les dosages chimiques de l’eau de piscine recommandés par le fabricant afin de préserver les composants de la PAC
  • Vérifiez la sécurité et le bon état de votre installation électrique. Si tout ce qui est électrique vous est étranger, prenez conseil auprès d’un électricien professionnel
  • Les meilleures pompes à chaleur pour piscine

    La mini pompe à petit prix

    Cette mini pompe à chaleur piscine est unique. Par sa taille réduite et son poids plume et surtout son prix qui la rend bien plus abordable que les autres modèles plus gros. Avec sa puissance absorbée de 0,585 kW et restituée de 2,45 kW, il est capable de chauffer les petites piscines hors sol (jusqu’à 10 m3 au maximum).

    Vous pourrez régler la température grâce à un panneau de contrôle, et il est assez silencieux à l’usage. Son installation est rapidement faite, vous avez simplement à raccorder la tuyauterie (on regrettera l’absence du nécessaire pour faire un by-pass) et brancher la prise RCD (30 mA).

    logo piscine advisor